NOUS SOMMES LA CLÉS !

KOLDO 12 Fév 2019,
NOUS SOMMES LA CLÉS !

En vue de la manifestation « Maintenant les prisonniers » qui a eu lieu le 12 janvier à Baiona, nous avons signé un appel commun en compagnie d’Azia, EHZ, ELB gazte et des Gaztetxe  de Donapaule, Garazi, Makea, Luhuso, Itsasu, Kanbo, Hazparne, Baiona, Azkaine, Donibane-Lohizune, Sara et Miarritze.

Le 12 janvier, nous serons des milliers dans les rues de Bayonne et Billbao. Une marée humaine criant à l’unisson : « maintenant les prisonniers ». Suite au désarmement et à la dissolution de l’ETA, nous souhaitons déclarer que la prochaine étape en vue de la résolution du conflit consiste à donner une solution à la situation des prisonniers basques. Cette revendication est partagée par la société civile et la grande majorité des acteurs politiques du Pays Basque Nord.

Lorsque nous nous référons au conflit basque, nous avons tendance à parler au passé. Mais nous jeunes, qui sommes le présent et l’avenir de ce pays, c’est sans oublier le passé que nous voulons affronter les défis d’aujourd’hui et de demain. Nous avons pour but de vivre dans un pays dépourvu de conflit armé et de souffrances causaient par celui-ci. Pour ce faire, au préalable de leur libération, il est primordial que les mesures d ‘exceptions appliquées aux prisonniers basques cessent. De plus, la reconnaissance de toutes les victimes du conflit doit devenir réalité. En effet, la situation actuelle ne pose pas les bases d’une paix juste et durable.

Nous avons pris connaissance de la situation de blocage des discussions entre la délégation du Pays Basque et le gouvernement français. Certes, depuis la mobilisation du 9 décembre 2017 0 Paris, les rapprochements de prisonniers ont été nombreux. Néanmoins, un long chemin reste encore à faire. Nous revendiquons la libération des prisonniers malades, l’augmentation des mises en libertés conditionnelles ainsi qu’une solution pour le rapprochement et le regroupement des femmes.

C’est en prenant nos responsabilités dès aujourd’hui pour demain que nous jeunes, en compagnie des acteurs sociaux et politiques du Pays Basque, nous nous engageons pour défendre les droits des prisonniers basques. C’est pourquoi, nous vous donnons rendez-vous le 12 janvier à Bayonne, jour de manifestation conjointe avec Bilbao. La jeunesse se retrouvera à 16:30 devant la prison de Bayonne pour confluer ensemble vers la manifestation.