LEADER PRICE 7/7

admin 23 Jan 2020,
LEADER PRICE 7/7
Ce supermarché reste ouvert mais sans employé·e·s. En effet, Leader Price fait le choix d’ouvrir entre 6h du matin et minuit 7/7 sans embaucher de personnel supplémentaire.

En élargissant l’amplitude horaire d’ouverture du magasin via l’utilisation des caisses automatiques, Leader Price casse les codes et propose à ses client·e·s de consommer encore plus, n’importe quand et n’importe comment ! Consommer plus revient à produire plus intensément, développer l’agriculture intensive, exploiter davantage les ressources naturelles et transporter plus de marchandises. Les conséquences de ce modèle ne sont ni plus ni moins que l’augmentation des émissions de gaz à effets de serre, et l’exploitation des ressources naturelles à outrance. Or, cette logique n’est pas soutenable si nous voulons être à la hauteur des enjeux climatiques. A l’heure où les scientifiques du GIEC tirent la sonnette d’alarme et nous disent qu’il est urgent d’agir pour limiter la hausse globale des températures en dessous de 2°C voire 1,5°C afin d’assurer un avenir pérenne aux générations actuelles et futures, Leader Price agit comme si seuls les profits à court terme comptaient.

Leader Price forme ses client·e·s à consommer sans contact, sans humains, sans salarié-e-s. La banalisation des caisses automatiques, le détournement de la législation sur les ouvertures dominicales, une consommation à toute heure du jour et de la nuit a des conséquences dramatiques pour l’emploi et l’économie du territoire. Aucun petit commerçant ou artisan ne peut faire face à des amplitudes aussi larges. Nos emplois et nos petites entreprises sont en danger. Il y a urgence à nous mobiliser pour défendre un modèle social et économique basé sur l’humain.

Les premières victimes de ces ouvertures sont majoritairement des femmes et des jeunes étudiant·e·s obligé·e·s de travailler pour financer leurs études. Les bénéfices engendrés par ces ouvertures ne servent malheureusement pas à l’amélioration des conditions de travail des salarié·e·s de Leader Price ni même à une réduction du temps de travail ou encore à l’augmentation des salaires. Non, ces ouvertures ne feront que créer encore plus de précarité et de pressions sur les salarié·e·s.

Aujourd’hui nous demandons la fin de ces ouvertures abusives dans ce magasin et tous les autres ! Les organisations, Aitzina, Bizi et LAB pen- sons qu’un autre monde est possible ! Un monde où justice sociale et environnementale sont les deux côtés d’une seule et même pièce. Un monde qui favorise l’économie locale, plus propre et créateur d’emplois de qualité pour le territoire avant tout.

Nous devons agir maintenant pour préserver nos acquis sociaux et l’environnement : développer une agriculture soutenable pour préserver la bio- diversité, relocaliser l’économie, consommer des produits locaux et de saison auprès de petits commerçants ou artisans.