DÉCIDER POUR ÊTRE LIBRE !

KOLDO 30 Oct 2018,
DÉCIDER POUR ÊTRE LIBRE !

Nous sommes à quelques jours du référendum d’indépendance en Kanaky. Dimanche prochain, les Kanaks exerceront leur droit à l’autodétermination obtenu après des décennies de lutte.

 

Pour cette nation de l’archipel mélanesien du Pacifique, c’est une occasion en or de briser les entraves de la colonisation.

L’accord de Nouméa signé en 1998 marque la voie de la résolution du conflit politique en entre l’état français et la Kanaky. L’accord prévoit la possibilité d’organiser trois référendums d’indépendance dans les quatre prochaines années.

Dimanche, les habitants d’une nation qui est un des derniers résidus de l’empire cononial français décideront de leur avenir. L’esclavage, l’assimilation culturelle, la spoliation des ressources naturelles, la négation des droits civils et politiques….Tels sont les moyens qu’a utilisés la République Française enfin d’opprimer le peuple Kanak. Aujourd’hui, les Kanaks se sont engagés a mener à bien leur processus de décolonisation. Face à l’état jacobin et néolibéral français, les Kanaks souhaitent être indépendants afin de décider des politiques concernant l’environnement, l’emploi, l’éducation, la santé, l’éducation ou la culture.

Le jour ou les jeunes corses, Bretons, Occitans, Catalans et Basques décideront d’être libre arriver bientôt. Sur le chemin de la liberté nous continuerons de briser les barreaux de la prison de la république une et indivisible.

Vive la Kanaky libre !